3 – L’atteinte neurale (plusieurs vertèbres soudées, ouvertes et/ou déformées, intégrant également le spina bifida)

Le spina bifida, une malformation du fœtus, se développe lors des premiers mois de grossesse. Il se caractérise par un défaut de fermeture de la partie arrière d’une ou plusieurs vertèbres (échec de la fusion du tube neural caudal), laissant à nu et sans protection le contenu de la colonne vertébrale (méninges, moelle épinière, racines nerveuses…). Il s’agit d’une des malformations les plus courantes chez l’homme (Mitchell et coll., 2004). Les conséquences de cette exposition de la moelle épinière ou de ses annexes sont nombreuses et ne seront pas toutes à considérer dans le cadre d’une recension des handicaps. On pourra prendre en compte, lorsque le spina bifida est tout ou partie complet, la lecture de l’hydrocéphalie, des paralysies musculaires (pouvant aller jusqu’à la tétraplégie).

Sujet présentant une spina bifida. Sépulture 34 du site de Bondy, Quartier De Lattre de Tassigny (fouille 2011). C. Le Forestier, Inrap.

Dans la cotation de ces affectations et considérant la nécessité d’une atteinte motrice pour le sujet étudié, seul le spina bifida aperta, découvrant largement la moelle épinière sera envisagé, à l’image de la pathologie très invalidante ayant affectée le chanoine inhumé dans la salle capitulaire des XIVe-XVIIe siècles de l’abbaye augustinienne de Saint-Séverin à Château-Landon (Seine-et-Marne). L’ensemble de son rachis vertébral ainsi que son sacrum était largement ouvert, cette déhiscence très prononcée ne laissant aucun doute quant aux séquelles motrices et à la prise en charge inéluctable de cet homme pourtant décédé aux alentours de 70 ans (Delattre & Sallem, 2010, p. 177-178).


Bibliographie
  • DELATTRE, V. & SALLEM, R. (2010). Décrypter la différence : Lecture archéologique et historique de la place des personnes handicapées dans les communautés du passé. Paris : CQFD. 200 p. ⟨hal-02952914⟩
  • MITCHELL, L. E., ADZICK, N. S., MELCHIONNE, J., PASQUARIELLO, P. S., SUTTON, L. N. & WHITEHEAD, A. S. (2004). Spina bifida. The Lancet, 364(9448), 1885–1895. <https://doi.org/10.1016/s0140-6736(04)17445-x>.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search