Catégorie : Pathologies invalidantes

0

2 – L’édentement complet

L’édentement total que l’OMS définissait dès 2003 comme un problème de santé publique majeur, affecte de nos jours 2,3 % de la population mondiale et est considéré comme étant un véritable handicap. La majorité des édentés complets ne bénéficient toujours pas des soins appropriés (implants, prothèses) et doivent parfois être assistés dans la mastication préalable d’une nourriture adaptée. Cette affection banale dans les cas archéologiques, y compris dans son expression la plus aboutie, sera ici le témoignage précieux du handicap le plus communément recensé.

0

1 – La trépanation

Il s’agit sans doute de la plus ancienne intervention d’extraction, attestée depuis plus de 14 000 ans, visant à soulager un organe lésé. Sa lecture archéologique est aisée et immédiate. Des milliers de crânes trépanés ont été retrouvés à travers le monde, attribués à toutes les époques et toutes les cultures.

La caractérisation des pathologies invalidantes et leur lecture ostéologique 0

La caractérisation des pathologies invalidantes et leur lecture ostéologique

La mise en place d’une grille de lecture réaliste des handicaps visibles par l’archéologie, doit intégrer les déficits inhérents aux affres du temps et les problèmes de caractérisation. Les squelettes, « matière première », sont souvent lacunaires et parfois peu informatifs pour autoriser des diagnostics rétrospectifs précis ; en outre, certaines affections handicapantes n’ont pas de répercussion systématique sur les os.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search